MY PODEMOS

 

BANQUIER D'AFFAIRES FACE A LA CRISE ?

Avec Raphaël Rosselo pour Thinkerview

 

Ceci sont des citations de l'interview de M. Raphaël Rosselo (Banquier d'affaires) dans laquelle il défend l'hypothèse selon laquelle il ne pourrait y avoir de croissance perpétuelle. Entrepreneuriat, sociologie, économie, finance d'entreprise, banque, dette publique, etc. Tous les aspects sont évoqués.

 

 

3:30 - Quand vous êtes le banquier conseil d'une entreprise comme LVMH, Phillips, il n'y a aucun intérêt à descendre dans les ateliers. C'est une vision décolérée.

 

5:10 - J'ai un respect absolu pour ces hommes et ces femmes qui ne pensaient pas nécessairement à faire fortune mais à répondre à une fonction nécessairement utile pour la société.

 

5:45 - De mon constat les motivations ont un peu évolué.

 

6:55 - La Startup Nation est un phénomène à la mode.

 

7:31 - Dans ma génération toutes les sociétés n'étaient pas des startups au sens ou ce n'était pas un jeune diplômé qui créait une entreprise mais quelqu'un qui avait une expertise ou une expérience dans un secteur.

 

9:10 - L'un des problèmes dans ma communauté est que, mes confrères, parfois les plus brillants ont des raisonnements conceptuels d'une rigueur absolu mais qui partent sur de faux fondements.

10:54 - Nous voulons transposer un business modèle qui n'existe que dans la région de San Francisco et sa banlieue.

 

11:17 - L'argent est devenu quelque chose d'abstrait.

 

13:05 - Nous sommes encore malheureusement en tant qu'êtres humains astreints à la loi de la pesanteur.

 

15:02 - On est astreint à des contraintes, on peut avoir le sens de l'humour pour rendre la vie un peu plus facile mais on ne peut pas être cynique.

 

15:47 - On me dit que Tesla mérite sa survalorisation parce que c'est une société technologique alors qu'elle ne produit même pas 10% de ce que produisent Mercedes, BMW, ...

 

16:26 - On survalorise une société comme Tesla parce qu'elle devient emblématique. C'est l'une des duperies du système.

 

16:47 - À partir du moment où Tesla est qualifié de société technologique, on la compare à des sociétés comme Amazon. On mélange des concepts pour obtenir un champion.

 

17:54 - Ceux qui vont être maître de la Tech vont presque mécaniquement faire fortune. Ah non !

 

18:37 - On crée une génération de frustrés parce qu'on leur a dit qu'ils sont dans la Startup Nation, qu'ils vont réussir mais se retrouvent désespérés.

 

20:30 - On a pas le droit de dire qu'un système ne va pas réussir. Mais à partir du moment où vous en faites un programme de vie, attention à la déception humaine, attention à la frustration.

 

26:26 - La crise de 2008 est un clone de 2001-02.

 

 

28:28 - La digitalisation du monde, la numérisation des expériences, l'optimisation de cette numérisation à travers l'IA, le Big data, ... tout cela est fait aussi pour créer un rebond de croissance.

 

29:46 - On crée du patrimoine là où la collectivité n'en crée plus.

 

32:04 - Si on pense que le marché va s'équilibrer sans garde-fous (réglementation), c'est une utopie.

 

35:54 - Donnons aux êtres humains les moyens de l'amélioration de leur existence. Victor Hugo

 

33:00 - On prône la liberté individuelle mais dès que ça va mal, on veut que l'État intervienne.

 

34:50 - Je n'ai pas retrouvé le jour où le mot croissance a été sacralisé.

 

37:30 - Il n'y a pas d'activité humaine stable s'il n'y a pas de surplus ou profit.

 

 

46:00 - On a recours à de plus en plus de dettes pour de moins en moins de croissance.

 

47:50 - Nous sommes dans une situation où nous ne pouvons pas rembourser notre dette. Il faut faire preuve d'imagination.

 

50:25 - Pour changer de paradigme il faut une génération.

 

54:00 - La dette est rentrée dans un processus où si on veut 1, il faut mettre 2.

 

55:25 - Pour augmenter la performance capitalistique du monde il faut augmenter la dette globale.

 

57:45 - Si encore aujourd'hui 2/3 des échanges se font en dollar, c'est grâce à la domination des États-Unis dans d'autres domaines (culturel, scientifique, militaire). On fait confiance parce qu'elle incarne la puissance perpétuelle et éternelle.

 

59:12 - L'optimisation fiscale ne doit pas être associée à de la fraude fiscale. L'optimisation fiscale naît d'un excès de taxations ou d'une taxation mal employée.

 

1:02:00 - La France bénéficie de la rigueur de l'Allemagne pour emprunter de l'argent au taux où elle l'emprunte.

 

1:04:00 - Pourquoi faire une promesse s'il y aura un véto ?

 

1:08:52 - Dans l'humain il y a beaucoup de subjectivité.

 

1:22:00 On ne peut pas continuer à avoir une politique malthusienne de dépenser de plus en plus pour obtenir de moins en moins de richesse. Ça ne peut pas durer.

 

1:23:35 - On fait comme le coq qui monte et se prend un coup de fusil où on attend gentiment la descente aux enfers ? SKY

 

1:24:10 - Les hommes providentiels se nourrissent de ces moments de chaos.

 

1:28:00 - L'argent est un existant, une source de désire.

 

1:31:10 - Arrêtons de croire en ceux qui nous donnent l'eau tiède dont on a besoin.

 

1:33:45 - Il faut accepter que l'optimisme ne soit pas de se dire que demain sera aussi bien qu'hier.

 

1:35:00 - La connotation joue parfois plus que la réalité.


1:36:25 - L'ancienne génération propose à la nouvelle génération du sang et des larmes.

 

1:36:38 - Quand on dit à un financier "ralenti", il a tout de suite des boutons, parce que comme le politicien il n'aime faire que de la cavalerie. Et s'il ralentit, il se casse la gueule. SKY

 

Vaut mieux serrer la ceinture qu'engraisser un banquier. SKY

 

Quand le sang commence à couler dans les rues, il faut investir dans la pierre. SKY

 

J'ai investi dans les assurances vie parce que s'était à la mode avant.

 

En temps de crise, le 1er actif qui est taxé c'est celui qui ne peut pas bouger c'est-à-dire l'immobilier. SKY

 

Le Bitcoin c'est un billet de Monopoly.

 

Le Bitcoin n'est pas une monnaie, c'est un actif. Et cet actif est malheureusement utilisé comme monnaie pour des transactions douteuses (pas de traçabilité).

 

2:10:00 - Un objet a de la valeur s'il a été travaillé.

 

2:18:50 - Si vous vous mettez à disposition d'être quelqu'un de fiable, quelque soit votre niveau d'éducation, de culture, vous aurez toujours une rémunération qui vous permet de vivre dignement et plus.

 

2:19:12 - La fiabilité c'est de ne pas vendre de fausses promesses du genre "je te rappelle demain" et ne pas rappeler. C'est faire ce qu'on dit et dire ce qu'on fait.

 

 
 

Gaspari - avec Raphaël Rosselo pour Thinkerview

Retour à l'accueil